GREVES DANS LE GROUPE - LES FUSIONS A GROUPAMA SUD, GROUPAMA GRAND EST ET GROUPAMA ALPES MEDITERRANEE ONT DU MAL A PASSER !!

Publié le par COLLECTIF NATIONAL CGT GROUPAMA


Ambiance est plus que tendue depuis quelques temps à Groupama. En effet, c'est sous le thème du tract de l'intersyndicale de Groupama Sud -  Groupama, sa cerise, ses bateaux, ses regroupements de caisses régionales - que les salariés ont fait grève le mardi 5 juillet  à Groupama Sud dans le cadre du projet de fusion avec la caisse Groupama Alpes Méditerranée.

Ce regroupement entraînera comme indiqué sur le tract - une dégradation du service à la clientèle, la disparition de la notion de proximité, une menace pour l'existence des sites, un processus mené au pas de charge, le choix par l'entreprise d'un nivellement par le bas des acquis sociaux, une réelle dégradation des conditions de travail, une politique RH limitée au seul maintien du poste de travail.-


250  grévistes se sont retrouvés à Montpellier, une cinquantaine à Perpignan ainsi que sur Montélimar et Avignon. Des grévistes disaient "nous refusons cette fusion absorption qui va supprimer nos acquis sociaux, les conditions de travail seront changées notamment par des amplitudes horaires difficiles".

Groupama Grand Est  Une semaine avant, soit le 28 juin, les salariés de Groupama Grand Est dans l'unité  étaient aussi en grève suite à la fusion effective depuis le 1er janvier Les grévistes ont fait état d’une dégradation des conditions de travail et du climat général qui se sont détériorés tant dans les réseaux de commerciaux que dans les unités de gestion et les directions transverses depuis la fusion, mais les doléances concernent aussi les rémunérations en baisse, des objectifs irréalistes, la pression permanente pour les résultats, la charge de travail, le manque d'embauche, l'absence de visibilité stratégique, la concertation et communication inexistante, le manque de reconnaissance.


Une centaine de grévistes se sont rassemblé sur Dijon, mais aussi à Schiltigheim (Strasbourg), Chaumont, et Metz ainsi qu'au niveau d'un certain nombre d'agences.

 

Groupama Alpes Méditerranée C'est plus tôt dans le mois, le 10 juin que les salariés de Groupama Alpes Méditerranée cessaient le travail : 140 personnes se sont massées devant le siège pour accueillir les membres du conseil d'administration. C'est une performance vu la période où celle-ci s'est déroulée (fin de congés et un vendredi). A noter aussi que de nombreux commerciaux se sont mis en grève par solidarité avec le personnel fonctionnel et de gestion.


Des actions sont prévues pour la rentrée de septembre sachant que les salariés sont extrêmement mobilisés pour que leurs revendications soient prises en compte, comme lors de ces 3 grèves ci-dessus. (à Groupama sud, Groupama Grand Est et Groupama Alpes Méditerranée).

 

GAN Assurances L'ambiance dans le groupe risque d'être encore plus plombé avec l'annonce à Gan assurance (filiale) de la fermeture de 4 centres en province Tours, Dijon, Poitiers, Chamalières concernant 71 salariés ainsi que la suppression de 29 postes à Marseille et 37 postes à Nantes. Report de l'avis lors du CE du 12 juillet, celui-ci ne sera donné qu'au mois de septembre


Les salariés sont invités aussi  à se mobiliser pour empêcher ce mauvais coup de la direction. Ils peuvent déjà se rapprocher des organisations syndicales pour envisager les actions à mener.

Voir l'ensemble des tracts ci-dessous sur les motifs des grèves.

Etiquette Tract 1 GSUD 5 juillet Etiquette tract GGE 28 juin Etiquette tract 2 GSUD 5 juillet Etiquette tract GAM 10 juin Etiquette tract commun

Publié dans Accueil

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article