Salaires 2012 + 12 euros par mois il y a de quoi être indigné !!

Publié le par COLLECTIF NATIONAL CGT GROUPAMA

Après une réflexion de 20 jours, la direction de l'UDSG a communiqué les mesures unilatérales de premier niveau concernant les salaires 2012 .
Aucune organisation syndicale n'ayant voulu signer les propositions salariales,  la direction applique unilatéralement les revalorisations suivantes:

- + 1% d'augmentation générale pour 2012 avec un plafond de 200 euros annuels brut, l'immense majorité du personnel sera au plafond. Cela représentera pour les salariés environ 12 euros net  de plus par mois
- + 2,1 % de revalorisation du SMF 2012 (salaire minimum de fonction).

Cette mesure aura un impact sur la masse salariale entre  4 millions et 4,5 millions d'euros. A titre de comparaison l'indemnité de départ de M. Azema était de 3 millions d'euros. Chercher l'erreur !! Les négociations ont débuté dans les entreprises, il est fort à parier qu'elles seront à un niveau minimum. 

Pourtant, pour éviter la récession, il n'y a que l'augmentation des salaires. En effet, une hausse régulière des rémunérations alimente une dynamique salariale. Elle contribue, au travers de la consommation des salariés, à la croissance économique, et favorise le développement de l’activité et de l’emploi.

Il ne reste plus que l'action pour revaloriser le pouvoir d'achat.

A noter. La "sarkosette" (prime initiée par M.Sarkozy lorsque les dividendes augmentent) a été négocié dans le périmètre UES (concerne les sociétés Groupama SA, Gan Assurances, Gan Eurocourtage, Groupama Gan Vie, Gan Patrimoine, Gan prévoyance. Vu le niveau extrêmement bas de celle-ci, toutes les organisations syndicales refusaient de signer ce texte. La direction de l'UES attribuera donc de manière unilatérale, pour les 6 sociétés ci-dessus, une primette de 100 euros brut auquel il faudra retirer la CSG et la CRDS.

 

Publié dans Accueil

Commenter cet article

Annie 23/11/2011 09:40

UDSG 18 000 personnes augmentation collectives 2012 = 4,5 millions d'euros
Départ Mr Azéma 1 personne , indemnités de départ = 3 millions d'euros

Qu'est ce qu'on attend ? lançons le mouvement des INDIGNES GROUPAMA .
Cà vous fait rire ?